PREMIERS PAS À LA RÉUNION – autour de Saint Leu

Bonjour et bienvenue ! Cela fait un peu plus d’une semaine que je suis arrivée à saint Leu, petite ville sur la côte ouest de l’île de la Réunion. J’en prends plein les yeux tous les jours. Voici quelques anecdotes et observations. Si tu as envie de voyager et que tu rêves d’explorer ce département français de l’Océan Indien mais que tu ne sais pas trop à quoi t’attendre, cet article est fait pour toi ! Bonne lecture 😊

Le vol

Changement d’ambiance palpable dès la file d’attente pour les douanes…no stress ! Les gens sont souriants et quand l’un d’entre eux s’excuse de ne pas aller assez vite, une dame lui répond : « Ça va, on est pas aux puces ! ». On s’assoit les uns contre les autres après la porte d’embarquement en attendant de monter dans l’avion. Jamais je n’ai vu des passagers aussi détendus !

Impossible de dormir, le vol est interminable et mes orteils commencent à ressembler à des saucisses apéro. Heureusement, je peux compter sur le soutien des hôtesses exténuées mais adorables, et sur la présence de Maminou. Septuagénaire rayonnante, flic à la retraite et naturiste, ma voisine de gauche m’apparaît d’abord comme beaucoup trop bavarde. Quand elle me confie qu’elle ne dort jamais pendant un vol et qu’elle est claustrophobe, j’envisage de changer de place. Finalement, je ne sais pas comment j’aurai pu arriver à la Réunion en ayant toute ma tête sans elle, ses histoires passionnantes et son rire. Rappel n°1 : Ne pas résister à ce qui est.

Vol Paris – Saint Denis de la Réunion, 11h30, French Bee, 340€

La Maison Canopée

Je passe les deux premiers jours sur l’île en tête à tête avec Brice, chez Nadège et Laurent. Leur gite, la Maison Canopée, est confortable et leur jardin fleuri offre une vue imprenable sur l’océan. C’est beau, c’est calme, c’est parfait. Je redécouvre avec bonheur le goût des fruits de la passion et la chaleur tropicale. Ici, c’est l’hiver : il fait 28°C et il pleut moins qu’en été. J’ai l’impression d’avoir été catapultée au paradis et je passe deux des meilleurs jours de ma vie.

Best breakfast of the world !

Avant de partir, Nadège me fait faire le tour de son jardin et me montre ses pièges à moustiques : des pots de fleurs aquatiques où vivent des poissons rouges. Elle m’apprend aussi que la vanille est une orchidée. La fleur ne vit que 24h et meurt au contact du soleil. Il faut être attentif car l’insecte pollinisateur de la plante n’est pas présent que l’île. Il s’agit alors d’être présent quand la fleur éclot afin de pouvoir effectuer la pollinisation à la main et mettant délicatement en contact le pistil avec les étamines.

Le haut du palmier

Elle me raconte aussi la tradition du bois bandé. Lorsqu’un homme veut voir son pénis s’allonger, il repère un de ces palmiers et noue un lien rouge autour de l’une des racines. Lorsque celle-ci a atteint la taille idéale, il revient pour la couper. Il ne faut pas oublier cette étape sous peine de se retrouver avec un membre d’éléphant !

Les fameuses racines

La plage

On profite des transats du Zat en buvant des cocktails avant de se brûler les pieds sur le sable pour aller manger un cari d’espadon. Le cari est le plat traditionnel réunionnais : il se compose d’une viande ou d’un poisson préparé avec des tomates, des oignons, du curcuma, du safran péi, du gingembre… Mijoté et servi avec du riz, c’est un mélange de saveurs !

Premières baignades dans l’océan indien et sieste en hamac à quelques mètres de l’eau. Paix de l’âme 🙏

L’arche de Noé

La vue du canapé au petit matin

C’est comme ça qu’on pourrait définir notre coloc, au dessus de Saint Leu. Nous sommes minimum 7 personnes à vivre dans la case en construction de Claire et son fils Manu, sans parler des gars du chantier. Ça fait du monde, ça fait du bruit, ça fait la cuisine à toute heure du jour et de la nuit, ça fait de la vie ! De grandes baies vitrées ouvrent l’intérieur sur l’océan où se couche le soleil. Des nuées de parapentes volent au dessus de nous. Jardin potager, poulailler et abondance de fruits : bananes, pomelos, avocats, mangues, citrons verts, grenades… Deux chats, T’inquiète et Ça gère, et trois gros chiens.

Et aussi des papayes pas mûres !

Le jour de mon arrivée, une chienne a réussi à attraper un lapin que l’on a retrouvé mort. Pas question de gâcher ! J’assiste donc dès ma première heure à la coloc au dépeçage et vidage de Jeannot, et me retrouve à essayer de racler la peau dans le but de la tanner…tache ardue et interminable ! Ça met tout de suite dans l’ambiance !

Bilan de la première semaine

C’est la première fois que je viens mais l’île de semble familière. Elle a une énergie particulière, une atmosphère paisible et festive à la fois, propice aux rencontres authentiques. Dans la rue, les gens se sourient et se saluent. On est pas pressés.

C’est la première fois que je voyage dans un endroit où les gens parlent français et, on va pas se mentir, c’est pratique, surtout pour faire des blagues ! Je ne me sens pas dépaysée et je suis donc plus à l’aise qu’en Amérique du Sud par exemple. Je ne regrette pas d’avoir acheté ce billet d’avion il y a 4 mois alors que j’étais encore en Argentine ! Rappel n°2 : Faire confiance à son intuition et à l’Univers.

Merci d’avoir lu cet article ! S’il t’a plu, s’il te plait pense à l’aimer, à le commenter et à le partager 😉

Si tu as déjà été à la Réunion et que tu as des recommandations, je suis preneuse !

Pour plus de photos et même des vidéos, rejoins moi sur Instagram : @yoluneetlautre

Merci et à vendredi prochain ❤

2 commentaires

  1. Tellement d’accords avec toi sur le fait que l’île de la Réunion est un vrai paradis !! 😀
    J’ai adoré lire ton récit de voyage, sauf la partie où tu décris ce qu’il se passe pour le lapin. Même si c’est la nature des choses, je suis très mal à l’aise avec ça.. Enfin bref, je ne connaissais pas cette fameuse tradition du bois bandé, du coup je demande à mon homme (qui est réunionnais) s’il connaît cette tradition, il me répond que non lol Tu nous as appris à tous les deux quelques choses d’assez drôles et pour le moins étonnant haha
    Tu es là-bas pour combien de temps ?

    Aimé par 1 personne

    • Oui pauvre lapin, je t’avoue que je n’aurai pas participé si on l’avait tué nous même…ce à quoi il était destiné ceci dit.
      Mon compagnon et moi y restons jusqu’en août mais nous envisageons très sérieusement de nous installer ici !
      Merci pour ton commentaire, un autre article sur la Réunion est prévu pour la fin de semaine prochaine 😊

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s