Sac à dos minimaliste, les indispensables pour partir léger

Coucou, bienvenue et merci d’avoir cliqué sur ce lien ! C’est la troisième fois que je pars en voyage pour une durée indéterminée et cette fois je suis bien décidée à ne pas reproduire la même erreur : partir trop chargée et le regretter amèrement. Aujourd’hui, je partage avec toi les indispensables à un voyage réussi mais aussi ce qu’il faut éviter pour rester léger, libre de ses mouvements et ne pas se casser le dos. N’hésite pas à laisser une trace de ton passage en aimant, commentant et partageant cet article pour que d’autres voyageurs et voyageuses puissent bénéficier de ces conseils. Bonne lecture !

Les indispensables pour une destination tropicale :

  • Des baskets de trail : beaucoup plus légères et agréables à porter que des chaussures de marche
  • Un pantalon confortable
  • Ton sweat à capuche préféré
  • Une cape de pluie
  • Un legging ou un jogging
  • Des sous vêtements pour une semaine
  • Un maillot de bain
  • Une serviette en micro fibres
  • Une paire de chaussettes chaudes
  • Un short
  • Une robe légère
  • Des tongs
  • 3 t-shirts et 2 débardeurs
  • Un carnet de voyage
  • Un passe temps : macramé, jeu de cartes…
  • Une assurance voyage
  • Un passeport
  • Une photocopie de ton passeport
  • Une batterie de secours
  • Une frontale
Dans ta trousse de toilette :
  • De la crème solaire
  • De la crème hydratante adaptée à la peau de ton visages
  • De l’huile de coco pour le corps et les cheveux : hydratante, nourrissante, réparatrice, anti-moustiques, démaquillante
  • Savon et déo solides
  • Une brosse à dent et du dentifrice
  • Huile essentielle d’arbre à thé (Tea Tree) : abcès, acné, angine, bronchite, carie, mycoses cutanées et digestives, plaie, poux, panaris, sinusite…
  • Huile essentielle de lavande vraie : stress, troubles du sommeil, crampes, brûlures, piqûres d’insectes…
  • Sans forcément emporter tout ton make up, de quoi te sentir bien dans ta peau 😊

Attention : les huiles essentielles sont très puissantes et à utiliser avec précautions ! Renseigne toi bien sur les dosages et les méthodes d’application.

Il faut bien sur s’adapter à la destination ! Si tu pars en Islande par exemple, tu auras sans doute besoin de plus de vêtements chauds que si tu vas à la Réunion !

Cette fois, j’ai aussi décidé de ne pas emmener de duvet. Déjà parce que j’ai oublié le mien en Argentine et aussi parce que je me suis rendue compte que je l’utilisais très peu par rapport à la place qu’il prenait. En cas de besoin, j’aviserai sur place. Si partir sans duvet n’est pas envisageable pour toi, je te conseille les sacs de couchages militaires SNUGPAK Jungle Bag : compacts, légers et adaptés à des climats tempérés mais aussi aux environnements humides. Dans la jungle, c’est le seul qui n’a pas moisi ! Il a même une moustiquaire intégrée !

Voici mon nouveau compagnon de voyage ! Je l’ai trouvé sur Le Green Dock, site qui ne semble malheureusement plus exister. Le plus important c’est qu’il soit solide et pratique ! Ni trop grand, ni trop petit (la taille de mon dos) plusieurs poches dont une interne prévue pour un ordinateur ou une tablette. La poche principale se trouve sur le coté ce qui rend les choses beaucoup plus accessibles. Il peut ainsi s’utiliser en sac à dos ou en bandoulière (fournie et amovible). Je l’adore !

Ses dimensions me permettent de le garder avec moi. Pas de bagage soute = billets d’avion moins chers + moins de stress (perte/vol) !

À éviter :

  • De quoi être paré « à toutes les occasions » : si il te manque quelque chose, tu le trouveras sur place
  • Des médicaments : sauf si tu as besoin de prendre un traitement tous les jours car, si tu tombes malade, les médecins locaux ont ce qu’il faut pour traiter les maladies locales
  • Des choses en double
  • Plusieurs livres : un seul suffit et tu pourras l’échanger une fois que tu l’auras terminé. Ceci dit, opter pour le format numérique et acheter un kindle me semble être un investissement judicieux.
  • Les vêtements clairs et fragiles
  • Une valise à roulettes : juste l’enfer si tu as envie de sortir des sentiers battus… Et même sur un sentier c’est galère en fait !
  • Un chargeur solaire : c’est lourd, ça prend de la place, c’est pas donné et c’est rarement satisfaisant !

Pense au fait que si tu pars avec un sac à dos (ou deux, un petit devant et un grand derrière) plein à craquer, tu vas galérer quand tu devras marcher plus de 50m et tu n’auras pas de place pour ramener des souvenirs !

Avec ça, tu es prêt.e pour l’aventure ! J’espère que cet article t’aura été utile 😊 Si d’après toi ces listes ne sont pas complètes, n’hésite pas à ajouter des éléments dans les commentaires !

À vendredi prochain ❤

À lire aussi :

9 commentaires

  1. Salut. Je n’appelle pas ça partir léger mais tes conseils sont majoritairement bons.
    Je ne prends jamais rien de numérique. Ça évite les chargeurs. J’ai juste un téléphone dont je n’ai jamais eu besoin jusqu’à aujourd’hui. Il reste donc coupé.
    Quand je pars en montagne, je suis obligée de prendre eau et nourriture. Du coup je limite les vêtements au strict minimum.
    Duvet et tente obligatoires parce-que 40°C la journée mais souvent proche de zéro la nuit et pas de population locale (les sangliers éventuellement).
    Dans l’eau de boisson, 3gtes d’huile essentielle de menthe poivrée par litre d’eau. Ça évite la déshydratation, minimum 2l d’eau/jour.
    Je n’ai que du beurre de karité, ça fait tout 😁. De toute façon mon chien se fiche totalement de mon look.
    Si je pars avec les chevaux, je prévois des étapes de ravitaillement mais à pieds c’est l’aventure.
    L’année dernière mon sac pesait 18kg à cause de l’eau. Les sources étaient sèches en août.
    Sinon perso je bois l’eau des ruisseaux mais le pharmacien m’a refilé des pastilles pour tuer les bactéries. Jamais utilisé, c’est dégueulasse.
    Connaître les plantes sauvages comestibles est aussi un avantage 😊.
    Sinon je prends du papier toilette recyclé qui se dégrade rapidement, c’est utile.
    Bon voyage.

    Aimé par 1 personne

    • Hello ! Merci pour ton commentaire 😊
      Je crois que nous ne parlons pas du même genre d’aventures et que c’est pour cela que nous n’avons pas les mêmes indispensables.
      Pour ma part, je pars pour plusieurs mois, à plusieurs milliers de kilomètres de chez moi, J’emporte donc ma tablette, mon portable, mon appareil photo, ect…
      Ceci dit j’adorerais partir comme tu le fais, surtout avec des chevaux 😍
      Merci pour l’huile essentielle de menthe poivrée, également très utile en massage sur le ventre au niveau de l’utérus en cas de règles douloureuses !
      Bon week end !

      Aimé par 1 personne

      • Je ne savais pas pour les règles douloureuses. Du coup maintenant j’ai passé l’âge 😂
        Pour tout dire, je n’ai pas de tablette.
        Je pars aussi pour de très longues périodes, mais pas à des milliers de kilomètres.
        Pour les chevaux, c’est quand tu veux.
        Bon weekend à toi aussi.

        Aimé par 1 personne

      • Avec les chevaux, pour le moment pas plus d’une semaine. J’ai une jeune jument qui va avoir seulement 3 ans. Elle est très endurante car elle me suit en liberté. Mais je ne peux pas la charger. Le cheval n’a pas terminé sa croissance avant 4/5 ans. Je commencerai à lui faire faire des petites sorties en fin de saison.
        Mon gros peut faire des kilomètres sur plusieurs mois. J’ai envie de faire le GR42 avec lui.
        Je suis autonome et je sais quand je pars, sans date de retour 😂.
        Je travaille les chevaux pour la randonnée et l’agricole. Pas de mors, pas de fer. Je prends le temps de leur parler, de leur montrer….. Donc je peux travailler en partant plusieurs mois à cheval.
        Ma mère appelle ça « vie de princesse » mais pour le moment, il n’y a pas de volontaire pour venir avec moi.
        Motif ? Trop dangereux, trop fatigant, trop incertain etc…..
        Les chevaux naissent dans un troupeau sauvage et je négocie généralement le prix de la viande quand ils sont sur des terrains de chasseurs. Alors il faut le temps de les approcher, qu’ils aient confiance et trouvent un intérêt à venir avec moi. Je rédige actuellement une thèse sur le sujet.
        J’accueille donc ceux qui ont envie de découvrir le cheval ailleurs que dans un club.
        Je m’adapte aux capacités physiques des visiteurs. Parce-que je suis particulièrement bien entraînée 😋.
        Petite méthode de comment être très en forme après 50 ans 😊.
        Si l’envie te prend, j’ai une page « contact » et je suis en train de terminer le site de l’association.
        Alors peut être à bientôt 😋

        J'aime

  2. J’ai toujours voulu voyagé avec sac à dos, un peu à l’aventure et malheureusement, je n’ai jamais osée. Manque de courage, la fausse idée (surement) que mon entourage ne comprendrait pas. Je manque de confiance en moi…

    Votre blog est très inspirant!
    Merci 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Peut être as tu besoin d’être accompagnée ou de commencer par des petites sorties de zones de confort comme explorer une ville en France. La confiance en soi est un muscle. Je suis sûre qu’un jour tu seras prête à partir à l’aventure ! 😊

      Merci beaucoup à toi 🤗😙

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s