Manifeste La Vie De Tes Rêves #2 : Libère toi grâce à HO’OPONOPONO

Salut à toi et bienvenue dans ce deuxième article de la série Manifeste La Vie De Tes Rêves ! Si tu n’as pas lu le premier article, il n’est pas trop tard et d’ailleurs le voici : Manifeste La Vie De Tes Rêves #1 : Comprendre la loi de l’attraction. Aujourd’hui on parle des conditionnements qui nous rendent malheureux et de l’une des méthodes les plus rapides et efficaces pour s’en débarrasser : HO’OPONOPONO ( prononcer « oponopono » ). Rien que le nom remonte déjà le moral non ?

HO’OPONOPONO, c’est quoi ?

C’est une méthode ancestrale de pardon et de réconciliation qui nous vient d’Hawaï. Lorsque les membres d’une tribu désirait mettre un terme à des problèmes relationnels, iels avaient recours à cette solution pour rétablir la paix en eux-même et dans le groupe.

L’histoire du Dr. Ihaleakala Hew Len

Lorsque Dr Len commence à travailler à l’hôpital psychiatrique d’Hawaï en 1984, l’unité pour malades difficiles est surchargée de criminels extrêmement violents que ni l’isolement ni les médicaments ne parviennent à tranquilliser. Le personnel soignant vit dans la peur de l’agression. Quelques mois après l’arrivée du Dr Len, la situation s’améliore et trois ans plus tard l’unité ferme, faute de patients. Pourtant, le psychiatre n’a reçu personne en consultation. Il a simplement appliqué HO’OPONOPONO en regardant leurs dossiers.

En effet, selon cette tradition, si l’on croise quelqu’un.e en difficulté c’est que nous avons une mémoire commune. En la nettoyant, nous nous libérons nous même ainsi que l’autre personne.

Les mémoires erronées

Suivant la loi de l’attraction, nous sommes de gros aimants qui attirent ce à quoi nous croyons. C’est cool si nous croyons avoir droit au bonheur, à l’amour et à la richesse. Ça l’est un peu moins si au fond de nous nous sommes persuadés du contraire. Voici quelques exemples de conditionnements et de manifestations de mémoires eronnées :

  • Je n’ai jamais de chance !
  • Pour s’en sortir dans la vie, il faut travailler dur et faire des sacrifices !
  • Je ne suis pas capable de… Jamais je ne pourrais…
  • Je ne suis pas fait.e pour le bonheur, c’est comme ça.
  • J’aurai du m’en douter. Bien fait pour moi !
  • À chaque fin de mois je suis à découvert, c’est un cercle vicieux…
  • Je n’ai pas confiance en moi.
  • Je me suis pris un poing dans la gueule sorti de nul part récemment , j’ai pas compris…
  • À chaque fois que je fais confiance, je suis déçu.e.
  • Mon patron et mes collègues me traitent mal mais bon il y a pire, je prends sur moi.
  • Pourquoi je tombe que sur des taré.e.s ?
  • Je sais que je devrais passer à autre chose mais j’y arrive pas, c’est plus fort que moi.

« Il est en chacun de nous un domaine extraordinaire, dans lequel l’existence est belle, relativement facile et où quasiment tout est possible. […] Bien que cet éden, cette forêt majestueuse soit en permanence à notre disposition, nous n’y accédons que très peu. Certains en ignorent même jusqu’à l’existence pour la simple raison qu’elle est cachée par un arbre. Un tout petit arbre, comparé à la grandeur de la forêt, mais hélas dans les branches duquel se trouvent accrochées nos programmations, nos restrictions, nos peurs, nos frustrations, l’ego, la zone de confort et notre passé. Nous ne voyons plus que cela, et surtout, nous ne vivons plus que cela. C’est ainsi que les mêmes situations désagréables se reproduisent à n’en plus finir. Nous retombons systématiquement sur le même type de relations toxiques ou sur un travail qui ne nous satisfait pas avec un patron aussi désagréable que le précédent, des dettes qui se succèdent les unes aux autres alors que nous pensions être sortis de l’ornière, ou bien des symptômes de mal être qui se répètent. »

HO’OPONOPONO Ce pouvoir est en vous, Laurent Debaker

Les mots clés

Ho’oponopono repose sur 4 éléments : « Désolé.e, pardon, merci, je t’aime. »

Désolé.e : Tu reconnais avoir des mémoires erronées. Il y a bel et bien un arbre qui cache la forêt.

Pardon : Tu te pardonnes d’avoir entretenu cette mémoire et de l’avoir laissée engendrer des situations négatives même si tu ignorais son existence.

( Pour ces deux éléments, pas question de culpabilité mais plutôt de responsabilité et de sortie du rôle de victime. )

Merci : Tu remercies les situations provoquées par ses mémoires que cela te donne l’occasion de les éliminer. Tu les remercies aussi dans le sens où tu les congédies.

Je t’aime : L’amour est l’énergie la plus pure et la plus puissante. L’amour transforme. Il est adressé à la mémoire, à toi-même, à l’univers…

Le nettoyage

Ho’oponopono est une sorte de méditation. Trouve un endroit calme et confortable ou personne ne viendra te déranger. En position assise, commence par une vingtaine de respirations profondes : tu prends une longue inspiration par le nez, tu bloques pendant 3 secondes et tu expires lentement par la bouche.

Ensuite, tu inspires lentement par le nez, tu bloques pendant 3 secondes et sur l’expiration tu dis « Désolé.e ». Recommence avec les autres éléments, tour à tour : pardon, merci et je t’aime. Pour chaque élément, ressens l’énergie et l’intention expliquée ci dessus. Continue jusqu’à ce que tu sentes que tu es arrivé au bout de l’exercice. C’est aussi simple que ça et quelques minutes par jour suffisent !

Il ne s’agit pas de chercher des solutions ou de demander quelque chose mais bien de nettoyer et de lâcher prise.

Grâce à cet outil, tu nettoieras tes mémoires erronées qu’elles soient conscientes ou inconscientes. Ho’oponopono marche, toujours et pour tout le monde, alors attends toi à voir ta vie changer ! Mais pour cela, pas question de rester inactif, les bras croisés…

Agir

Le job, l’appartement ou les relations de tes rêves ne tomberont pas du ciel. Il t’appartient de nettoyer tes mémoires mais aussi d’initier des actions pour constater des résultats différents. Et si tu n’y crois pas, essaie et tu verras par toi-même ! 😉

Bilan

Les bons cotés :

  • Gratuit
  • Rapide
  • Efficace
  • Les résultats sont immédiats
  • Pas besoin de passer des heures chez le psy à remuer les vieilles blessures

Les mauvais cotés :

J’ai beau chercher, je trouve pas…

Alors, tu commences quand ? 😊

Maintenant que nous avons appris à nettoyer notre inconscient pour ne plus revivre des situations désagréables, il est temps de commencer à attirer ce que nous voulons. Dans le prochain article qui sera publié vendredi prochain, tu apprendras les outils de la manifestation consciente. Abonne toi pour ne rater aucun article de la série Manifeste La Vie De Tes Rêves !

Aime, commente, partage !

Merci ❤

Aller plus loin :

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s