Tenir un journal – Cultiver le bonheur

Du simple journal intime à l’élaboration d’un bullet journal, écrire nettoie, apaise, éclaire. C’est une technique simple d’ancrage et d’élévation, une thérapie profonde et gratuite à la portée de tou.te.s.

Aujourd’hui, écrire fait partie de mes rituels quotidiens. Les pages du matin et les 10 raisons de ressentir de la gratitude du soir sont des étapes incontournables pour ma santé mentale, psychologique et émotionnelle. Grâce à la tenue de mon journal et à la relecture de celui-ci, j’apprends à me connaître en gardant à l’esprit le que je suis en perpétuelle évolution.

Poser des mot sur ce que l’on ressent et ce que l’on vit permet de prendre du recul et d’apprendre de nos expériences. Cela aide à dédramatiser et surmonter des épreuves mais aussi prendre conscience de la magie qui nous entoure.

Que ce soit en déchargeant sur une feuille des émotions négatives, en notant des idées nouvelles ou en gardant une trace de tes apprentissages, écrire permet aussi de faire de la place dans ta tête en réduisant la charge mentale.

« J’ai pas le temps ! »

Quand je parle des bienfaits de l’écriture, les gen.te.s me répondent quasiment toujours les même choses. J’ai l’impression que c’est un peu comme pour la médiation, on sait que ça nous ferait du bien mais on a toujours une bonne excuse pour éviter de se retrouver seul face à soi-même !

Le vieux trauma de l’école

Souvent, ils me disent qu’iels ne savent pas écrire, qu’iels font des fautes ou que leur calligraphie est très mauvaise. On s’en fiche ! C’est juste entre toi et toi. De toi pour toi. Un cadeau que ton toi actuel fais à ton futur toi. Pas de note, pas de notion de bon ou mauvais, pas de règles. Tu peux carrément te faire des clins d’œil à toi-même, des trucs qui ne font rire que toi. Ne te censure pas et ne te juge pas. N’ai pas peur d’être toi-même avec toi-même.  Et puis si tu n’écris jamais, c’est normal que ce ne soit pas fluide. C’est en pratiquant régulièrement que tu apprendras à jouer avec les mots.

La peur d’être exposé.e, vulnérable

Certain.e.s d’entre nou.e.s ont du mal à s’ouvrir totalement dans la peur que quelqu’un.e de mal intentionné viole notre intimité. J’ai moi-même du faire face à cette peur car, lorsque j’avais 13 ans, ma mère m’a avoué avoir découvert mes secrets en lisant mon journal. Je me suis sentie trahie et jugée. Je me suis débarrassée de tous mes précieux cahiers et j’ai passé 5 ans sans pouvoir écrire autre chose que mes cours. Ce n’ai qu’après avoir quitté le cocon familial que j’ai pu recommencer à coucher sur le papier ce que je vivais. Je me suis rendue compte que je m’étais privée d’un allié, de quelque chose qui me faisait du bien et m’aurait permis de traverser mon adolescence avec plus de sérénité.

Tout ce que tu as à faire c’est de trouver un endroit safe ou laisser ton journal, là ou il n’attirera pas l’attention. Par exemple dans ta chambre ou dans un tiroir de ton bureau, un endroit fréquenté seulement par des personnes de confiance. Si tu es en couple ou en colocation, tu peux expliquer aux personnes avec lesquelles tu vis que tu as besoin d’être sur.e qu’elles respecteront ton intimité et que cela ne veut pas dire que tu as des choses à cacher.

L’angoisse de la page blanche

On peut ressentir un manque d’inspiration. On peut ne pas savoir par ou commencer ou avoir l’impression qu’on a rien d’intéressant à dire.

Avoir autre chose à faire

Enfin, et c’est l’une des excuses que j’entends le plus, on n’a pas le temps. Pourtant, trouver du temps pour soi, c’est comme arroser une plante. C’est nécessaire à notre épanouissement. N’oublie pas que la personne la plus importante dans ta vie et avec laquelle tu vas passer le plus de temps, c’est toi-même.

Pour dépasser ces blocages, comme pour tous les autres, il suffit de le faire par étapes et de les rendre ludiques.

 

Par où commencer ?

Commence par choisir un journal qui te plait, que tu trouves beau, un objet que tu auras envie de conserver toute ta vie mais qui te ressemble à l’instant T. Fais le en conscience et accueille le dans ta vie pour tisser un lien sacré avec lui. C’est l’expression de ton jardin intime, ton confident, ton miroir. Ensuite décors le ! Prends le temps de te l’approprier en le personnalisant. Tu peux dessiner, peindre, faire des collages, parfumer et même découper ou plier certaines pages. Laisse libre cours à ta créativité sans te mettre la pression. Ensuite, numérote les pages pour créer un index et pouvoir te repérer plus facilement par la suite.

48394964_364720070772138_5531939463753629696_n

J’ai un faible pour le format papier et j’aime avoir un espace spécialement dédié à cet exercice mais si tu es plutôt attiré par un clavier d’ordinateur ça marche aussi !

Les premières entrées

Voici quelques idées pour commencer à remplir votre journal :

  • Livres
  • Films
  • Citations inspirantes
  • Endroits à visiter
  • Bucket List : ce que vous voulez vivre avant de mourir
  • Le mois en cours : cela te permet de noter des rendez vous ou événements marquants. Laisse une ou deux pages pour avoir la place de noter tes meilleurs souvenirs à la fin de celui-ci.
48947281_1899684960130115_4355602884075716608_n
J’aime bien choisir un thème pour chaque mois, une énergie que j’ai envie de cultiver. Celle du mois de décembre : l’enthousiasme !

Cultiver la gratitude, c’est magique !

Tous les soirs avant de dormir, liste 10 choses pour lesquelles tu es reconnaissant.e, du petit détail au grand miracle. C’est l’exercice quotidien le plus puissant que je connaisse et celui qui peut transformer ta vie. Il permet de changer de point de vue. En effet, nous avons souvent l’habitude de retenir les événements négatifs et de nous apitoyer sur notre sort. Grâce à la gratitude, notre perception du monde et de ce qui nous arrive change. Il s’agit littéralement de créer des nouveaux circuits dans notre cerveau et, avec de l’entrainement, de prendre l’habitude d’être positif et donc plus heureux.

(Pas la peine de créer une nouvelle entrée dans l’index pour chaque exercice de gratitude.)

48412237_306196726671156_4131326924603523072_n
Prends le temps d’évaluer ton état d’esprit avant et après l’exercice 🙂 Se coucher sur une note positive aide à passer une meilleure nuit et à se lever motivé !

 

Cet article t’a t-il plu ? As-tu envie de te lancer dans la tenue d’un journal et pourquoi ? As-tu trouvé des réponses à tes questions ? 

Si tu as déjà l’habitude d’écrire, quels bienfaits cela cet exercice t’a-t-il apporté ? Quelles sont tes entrées préférées ? 

Si tu descends un peu tu verras un petit bouton « J’aime » avec un petite étoile bleue. Si tu regardes plus bas tu peux même laisser un commentaire ! C’est ce qui fait vivre le blog et ça me motive beaucoup à continuer à écrire 🙂

48405532_780889888918295_3923944415831261184_n
Merci et bonnes fêtes ❤

5 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s